Panneau 3 : Théâtre de verdure

Parmi les six panneaux artistiques et informatifs, découvrez celui installé au théâtre de verdure avec des détails sur le parc, le verger, la prairie fleurie et la Font de l'abeille.

Théâtre de verdure

Les moines de l’abbaye Saint-Etienne possédaient un vaste domaine réservé s’étendant de l’église abbatiale jusqu’à la mer, et acquis au fil des ans grâce aux donations des fidèles soucieux du salut de leur âme. Un manuscrit du XIIIe siècle mentionne les différentes parcelles concédées, champs, prés, vignes, mattes ou jardins potagers, étangs au bas de l’église, à Cérienne, Bernezac, bois du Défens. Ce domaine fut en partie aliéné au cours des guerres de Religion puis les terres confisquées à la Révolution.

 

Au XIXe siècle, Jean-François Chaumont, ancien directeur du génie maritime, maire de Vaux-sur-Mer et propriétaire du manoir de Vaux, racheta les terres confisquées qu’il réunit à celles du manoir. Ce domaine, propriété du manoir de Vaux, légué à la ville de Royan en 1972 et rétrocédé à la commune de Vaux, constitue aujourd’hui le parc de la Mairie, une trouée verte inestimable au cœur de la ville. De nombreux arbres ont été replantés après la tempête de 1999, les étangs recreusés pour retenir les pluies d’orage, les sentiers stabilisés, un théâtre de Verdure aménagé en 2006, lieu de nombreuses animations en plein air : festival de musique, cinéma, spectacle d’art du feu, etc…

 

 

Verger et prairie fleurie

Le service des Espaces Verts de la mairie a créé un endroit merveilleux aux mille couleurs : la prairie fleurie. Elle s‘étend sur plus de 5000 m² et comporte une quinzaine d’espèces de fleurs qui fleurissent de juillet à octobre.

Un verger a également été conçu pour la culture d’arbres fruitiers. Ce verger compte 35 espèces : cerisiers, cognassiers, néfliers, noisetiers, noyers, poiriers, amandiers, kaki du Japon,…

 

 

La Font de l’abeille

Cette construction en pierre est appelée « Font de l’abeille ». Son origine est antérieure à 1837 puisqu’elle figure sur le cadastre de Napoléon. Son utilisation reste incertaine : pour le rouissage du chanvre ou plus probablement pour le nettoyage du linge par les lavandières.

 

 

IN ENGLISH :

 

Open-Air Theatre and the park’s rich cultural program

The Open-Air theatre was created in 2006 to stage shows: musical events, cinema and street shows.

 

 

Orchard and flowery meadow

The Green Spaces service of the Town Hall has created a marvellous area with thousands of colours: the flowery meadow. It covers more than 5000 m2 and includes about fifteen species of flowers, creating an impressive display between July and October. An orchard was also constructed to cultivate fruit trees. The orchard has 35 species of tree: cherry, quince, medlar, hazel, walnut, pear, almond, Japanese persimmon.

 

 

The “Font de l’abeille (bee)”

This stone structure is called the “Font de l’abeille (bee)”.  Its origins go back to before 1837, since it appears in Napoleon’s Land Registry. Its use, however, remains unsure: it might have been used either for soaking hemp or by washerwomen.

 

Partager cette page sur :

Lancement du projet de restauration de l'église Saint-étienne

La commune de Vaux-sur-Mer, maître d’ouvrage, a décidé, sous la direction de la DRAC et de Denis Dodeman, Architecte en Chef des Monuments Historiques, d’engager des travaux de restauration globale de l’église Saint-Etienne.

Une campagne de mécénat participatif a été mise en place en partenariat avec la Fondation du Patrimoine.

Toutes les informations sur le site de la Fondation du patrimoine